7-10 ans, BD 7-10 ans, En Anglais 7-10 ans
Laisser un commentaire

Lightfall: The girl and the Galdurian

Une très bonne bande dessinée, je dis rarement ça car je trouve que les enfants en lisent trop… donc c’est un vrai compliment!

Une amie me l’a prêté en français et une autre en anglais. Comme d’habitude, je préfère lire dans la version originale, mais je l’ai tout de même beaucoup apprécié en français chez Gallimard Jeunesse (je n’ai pas vraiment compris le prix qui me semble particulièrement élevé pour la version française ?)

Une jeune adolescente est souvent envahie par des crises d’anxiété (matérialisées par des racines noires qui tentent de l’étouffer). Elle habite avec son grand-père qui est un sorcier-cochon qui perd visiblement un peu la boule. Béa a été adopté par ce sorcier très affectueux et prévenant.

Alors qu’elle part à la recherche d’ingrédients pour une potion dans la luxuriante forêt voisine, Beatrice rencontre un Galdurian, Cad, qui la sauve d’une mauvaise chute, et qui se trouve être à la recherche de son grand-père pour l’aider à retrouver son peuple disparu.

Gramps a quitté la maison et a laissé à Béa une lettre un peu mystérieuse…dans laquelle il lui ordonne de ne pas le suivre. Ce qu’évidemment elle va s’empresser de faire en compagnie de son nouvel ami.

En parallèle un monde sombre semble renaitre de ses cendres; quelque part, un armée se lève, une armée qui en a après le globe enfermant la flamme éternelle dont Béa est la gardienne.

Sur le chemin, ils vont rencontrer tout un tas de créatures de la terre d’Irpa, plus ou moins amicales.
Ce qui m’a semblé interessant d’un point de vue émotionnel pour un grand enfant c’est de voir que Béa, qui est clairement très angoissée, réussit à surmonter ses peurs et vivre une très grande aventure. Ca me semble donc être un message important pour tous les enfants qui auraient tendance à ne pas trop explorer car « ça pourrait être dangereux.. »

La suite en Avril 2022, sous le titre « Shadow of the Bird »

Un livre qui servira d’introduction à notre thème du mois prochain, spécial Halloween!

Tim Probert
🇬🇧 Harper Collins Publishers, BD souple, 256 pages, 2020
£8.99

🇫🇷 La dernière flamme, Gallimard Jeunesse, 19,90€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s