Derniers Articles

Chhht!

Après une première parution de cet article en 2019, nous nous autorisons à ressortir cette petite pépite pour notre thème des « Géants ».
Ce livre n’est pas récent, mais je tenais tout de même à vous le présenter car il a été le livre préféré de ma fille durant toute sa maternelle, et aujourd’hui encore, chaque fois que je le ressors de la bibliothèque, elle me demande de le lui lire: c’est probablement un des livres que j’ai le plus lu à ma fille.
J’en profite pour glisser ici, le livre que j’ai le plus lu à mon fils « Bon appétit! Monsieur Lapin« , un grand classique aussi, qui date de 1985.

Les textes sont parfois dans des bulles, le narrateur s’adresse directement à l’enfant, des rabats pour découvrir la page précédente: et ça, ça fonctionne à tous les coups!! Je vous garantis le succès avec ce livre qui combine tous les éléments qui capteront l’attention de votre enfant.

On va le faire rentrer dans le château d’un géant, il est recommandé de ne pas faire de bruit, chaque texte entraine l’enfant vers la page suivante en lui donnant un indice sur ce qu’il va y découvrir et on revient sur la page précédente grâce au rabat.

On se promène dans le château pour découvrir les animaux de compagnie du géant, sa femme, jusqu’à arriver dans sa chambre; il est là, il ronfle. Vas-tu oser crier « Bouh! » et prendre le risque de le réveiller?? Je parierai que oui…il va falloir se dépêcher de refermer ce livre! pour l’ouvrir à nouveau dans les cinq minutes qui suivent.

Sally Grindley/ Peter Utton
Pastel, Ecole des loisirs, Album, 20 pages, 1991
14€

Les géants

Dans la mythologie: Gaïa, la « déesse mère » (Terra-Mater) a donné naissance aux Titans, aux cyclopes, aux géants (avec Ouranos, le ciel) mais aussi à pleins d’autres êtres marins ou terrestres.

Les géants sont donc issus du Ciel et de la Terre.

Les géants sont souvent des êtres anthropomorphes qui sont des forces de la nature. On utilise d’ailleurs ce mot comme un nom commun pour qualifier une personne de grande taille qui a l’air très fort.

Ils sont présents dans toutes les mythologies, au début de la création du monde y compris dans de nombreuses religions.

Cette très bonne série, « Les Géants » vient de se terminer. Une histoire en 6 tomes dans laquelle des enfants associés à des géants éparpillés dans le monde entier se rencontrent pour former une alliance au fur et à mesure des tomes.

Nous avons pris l’aventure à son commencement, en 2020 avec le premier tome qui positionnait les enjeux et nous présentait le premier géant Yrso et la première enfant Erin. Nous sommes dans un monde végétal et naturel. Erin, une jeune orpheline, vit en Ecosse avec son cousin Patrick, elle adore s’occuper du jardin, elle est en symbiose avec la nature. A tel point qu’elle va réussir à réveiller Yrso, un géant. Ensemble, en harmonie, ils sont liés à jamais pour sauver la planète.

Chacun à son tour, après avoir fait connaissance avec son géant, va se préparer à un grand combat contre un autre géant, celui de la destruction, Alyphar accompagné de tous ses cerbères. Jusqu’alors prisonnier des glaces du Groenland, il en est liberé par un fou, Crossland, qui le réveille et se met en tête de le contrôler.

Nous avions hâte à la fin de chaque album de découvrir l’enfant suivant et son géant associé mais aussi dans quel pays nous allions voyager.

Regardez les couvertures, je les trouve visuellement très percutantes!

C’est une histoire de courage, de travail en équipe et d’amitié. S’unir, pour sauver la planète, n’est-ce pas un bel exemple à suivre?

C’est une aventure réalisée avec de nombreuses mains. Nous avions rencontré Paul Drouin, l’illustrateur principal et Lylian le scénariste lors du SLPJ de Montreuil en 2021 pour une belle dédicace. Ils ont collaborés avec d’autres comme Mobidic (illustration), Lorien Aureyre (Mise en couleur), James Christ (illustrateur), Luisa Russo (illustration). C’est surprenant d’avoir autant de monde sur une série, mais les 6 tomes sont sortis entre Aout 2020 et Octobre 2022, ça fait plus d’une BD par an ce qui représente un travail de Titan.

Ils annoncent une nouvelle Saison, était-ce vraiment nécessaire?

Lylian/ Drouin/ Lorien
Glénat, Collection « Tchô! », Bande Dessinée, 48 pages, 2020
11,50€

La romance de l’ogre Yosipovitch

C’est un des livres que mon fils avait reçu via l’abonnement de l’école des loisirs, Maximax. D’ailleurs on se s’abonne plus car j’ai trop de livres et je préfère les choisir moi-même ou avec eux maintenant que leurs gouts sont plus affirmés.
Même si on sait que « l’Ecole des loisirs » c’est toujours une valeur sure dans un certain registre. Bref, il est resté longtemps dans la bibliothèque abandonné de tous, (peut-être que ces illustrations Noir et Blanc au trait lourd n’étaient pas très appréciées de mes enfants qui commençaient à lire en solo) mais finalement il valait le coup d’être lu et les illustrations collent parfaitement au texte.

Le style EDL, on y coupe pas ici avec cet ogre qui après avoir mangé son père s’ennuie terriblement dans les Noires Forêts de l’Oural.

Comme dans le folklore de l’imaginaire collectif, cette créature est hirsute et stupide mais pourtant celui-ci n’a pas pour seule obsession de manger de la chair fraiche.

Osera t’il révéler sa vraie nature à Bella, la jolie cyclope? En tous les cas elle lui pose un ultimatum. Pour la séduire, il devra changer la nature de tout son être et apprendre les bonnes manières pour leur prochain rendez-vous…

Comment faire pour séduire Bella, et surtout pour ne pas se faire dévorer par la cyclope? Avec l’aide de 3 petits animaux qui auraient du être des proies, Edouard va-t’il réussir l’impossible?

Matthieu Sylvander/ Anaïs Vaugelade
Ecole des Loisirs, Collection Neuf, Roman illustré, 120 pages, 2019
12€

Le Nid

Une fois n’est pas coutume, nous vous présentons un livre sans texte…

Un merveilleux livre objet dans un petit coffret, accompagné de 3 petites figurines en papier (maman, papa et bébé oiseaux) et un gabarit pour agrandir la famille.

Le livre se plie, se déplie, se replie presque dans tous les sens. Au petit lecteur d’en faire ce qu’il veut : un tapis, un nid, une boite…

En mode tapis, un oiseau dans la nuit, composé de formes géométriques, d’un côté, et différentes images de l’environnement de la famille oiseau de l’autre. Parfait pour nommer les formes, ou raconter des histoires, toutes différentes en fonction de l’ordre dans lequel l’enfant a choisi de les agencer.

Lucie Félix a reçu le prix de la Grande Ourse 2021 (destiné à éclairer l’œuvre d’un créateur francophone dont l’écriture, le geste, la créativité d’une ampleur ou d’une audace singulière, marque durablement la littérature jeunesse), récompensant l’auteure jeunesse pour l’ensemble de ses oeuvres.

Elle a notamment réalisé Deux yeux ?, Le roi, le bûcheron et la fuséeLa promenade de Petit Bonhomme, Hariki et le merveilleux Prendre et donner.

« Mes livres sont des dispositifs expérimentaux, narratifs, poétiques, dont le petit lecteur est le personnage principal. Je les envisage en dialogue permanent avec d’autres pratiques artistiques, arts plastiques, écriture, scénographie… Le jeu, l’enfance, sont au cœur de mon travail. »

Scientifique de formation, l’auteure de 39 ans a déjà reçu de nombreux prix, notamment pour Deux yeux ? et ses découpes savantes.

Nous ne pouvons que vous conseiller ses merveilleux albums, qui pourront faire de beaux paquets sous le sapin !

A partir de 4 ans.

Le Nid
Lucie Felix
Album interactif, 9 panneaux reliés de 22x22cm + 3 oiseaux en papier, Des Grandes Personnes, 2022
26,50 €

Les fées

Et voici le livre choisi par ma filleule de 6 ans qui m’a valu une belle queue d’attente. Mais ça en valait la peine, Bluebirdy est hyper sympa et elle s’est donné un mal fou pour faire une très belle dédicace malgré son temps au stand qui était déjà écoulé depuis longtemps.
La petite les yeux écarquillés ne cessait de s’émerveiller, c’est cela mon plus grand plaisir du salon. Emmener les enfants qui regardent les artistes puis qui, finalement, en grandissant, osent leur parler.

Alan, un petit garçon, nous emmène à la découverte de nombreuses fées. Au travers d’une trame, nous partons à la rencontre d’une sélection de ces êtres légendaires, plus ou moins connues mais toutes envoutantes. Les fées sont nées de croyances païennes et à l’apparition du monothéisme on a souvent fait d’elles des êtres séducteurs et diaboliques. Elles sont passées du statut de divinités à celui de démons.

Ces personnages fantastiques sont souvent un peu coquines et blagueuses, elles aiment jouer des tours aux humains. En harmonie avec la nature elles peuvent se métamorphoser Aujourd’hui, elles restent très à la mode dans la littérature fantastique et dans les dessins animés.

Il existe différentes catégories de fées: les marraines, les enchanteresses, et les mauvaises.

On parle par exemple du Kappa: un yokai, et de pleins d’autres fées ou personnages du petit peuple moins connues du monde occidental.

Sébastien Perez n’est plus a présenter. Il a fait de nombreuses collaborations avec Benjamin Lacombe (qui cette année était encore un des illustrateurs pour qui il y avait le plus de queue au salon de Montreuil), mais dans un autre registre, nous avons aussi déjà rencontré sur le blog le personnage de « Basilic », notre petit chouchou à nous!

Sébastien Perez/ Fatemeh Haghnejad (Bluebirdy)
Albin Michel Jeunesse, Album, 96 pages, Octobre 2022
23,90€

Il était 343 fois

Les grandes personnes, on ne vous l’a jamais caché, c’est une maison d’édition que nous apprécions tout particulièrement.

C’est complètement par hasard que j’ai choisi ce livre retrouvé au salon de Montreuil la semaine dernière alors que nous avions présenté le mois dernier, le même duo pour la « Pépite du Livre illustré » de 2021: « Esprit es-tu là? »

Les formats sont souvent originaux, ici on a un pop-up, un livre animé avec 3 parties (tête, buste et « jambes ») et 7 personnages différents: le chevalier, la princesse, la danseuse, le robot, un vampire, un pirate, une fée.
Il y a pleins de combinaisons possibles, ou bien on lit l’histoire avec le personnage au complet, ou on mélange un peu, ou on mélange tout pour une histoire un peu délirante mais tout à fait plausible.

Bref, on s’amuse, à l’infini dans un style graphique et efficace avec des phrases qui riment.

Certains mots caractéristiques des personnages sont repris en gras dans le texte. C’est drôle! c’est mixte, et mon fils de 11 ans a passé du temps à essayer toutes les combinaisons. Un livre qui peut laisser court à l’imagination de chaque enfant pour une courte histoire. Ca peut aussi donner des idées pour faire sa propre création d’une autre page?

Dominique Ehrhard/ Anne-Florence Lemasson
Les grandes personnes, Album animé, Octobre 2021
22,50€

La cuisine sans bla bla – Special Kids

Faire la cuisine toute seule. C’est certainement ce que ma fille me demande le plus souvent. Elle adore faire des gateaux avec moi bien sûr, mais ce qu’elle voudrait vraiment, c’est réussir à faire tout, toute seule, de A à Z (sauf le nettoyage de la cuisine, il semblerait).

Grâce à la cuisine sans bla bla, c’est possible ! Et en plus, il ne s’agit pas que de patisserie ! Il y a aussi des recettes salées, même si ce chapitre reste le moins fourni.

Gâteaux, tartes, biscuits, crêpes, boissons, glaces, recettes de fête et plats salés seront au rendez vous : 102 recettes, expliquées pas à pas.

Que des recettes faciles. Il suffit de suivre les dessins et les flèches ! Et pour les plus jeunes, pas besoin de peser, tout peut se faire avec des cuillers et un pot de yaourt ! (pas de panique, pour les amateurs de précision, il y a aussi les mesures en grammes)

Et pour les plus petits toujours, un petit pictogramme indique à l’enfant les moments où un adulte doit donner un coup de main (manipulation d’un batteur, du four, cuisson au bain marie par exemple). Donc il vaut quand même mieux rester dans les parages… on ne sait jamais.

Un cadeau de Noël sympa en tous cas !

La cuisine sans blabla
Isabelle Jeuge-Maynart, Ghislaine Stora
216 pages, Larousse, 2020
15,90 €

🇫🇷 L’anthologie illustrée …/ 🇬🇧 An Anthology of …

Il existe plusieurs livres dans cette collection, je vous laisserai donc choisir en fonction de l’enfant auquel le cadeau s’adressera si il préfère l’océan, les animaux, l’espace ou autre.

Pour ma part celui que j’ai ne semble pour le moment n’exister qu’en version anglaise. Il s’agit de « Nature’s Treasures ». Partout, nous pouvons trouver des trésors dans la nature, l’auteur nous apprend à observer. Il a classé en 4 chapitres: les animaux, les plantes, les minéraux et pour terminer des choses extraordinaires créées par la nature.

Ma fille passe des heures à explorer ce livre et grace à ce dernier elle nous apprend pleins de choses sur la nature. Il est magnifiquement illustré et agrémenté de photos extraordinaires.

La tranche est embellie de dorures, ce qui donne un aspect très haut de gamme à l’anthologie, ces livres feront de très beaux cadeaux à déposer sous le sapin

🇫🇷 Auzou, Anthologies illustrées, environ 200/220 pages, 19,95€
🇬🇧
Dorling Kindersley, £20

Hekla et Laki

Ce n’est peut-être pas une recommandation très originale car vous savez sans doute que Marine Schneider a gagné la pépite d’or au salon de cette année.

J’ai eu la chance de rencontrer cette jeune femme souriante et pétillante vendredi au salon pour un petit moment fort sympathique d’échange sur son album tout juste récompensé! Je crois que je vais nous offrir pour Noel les magnifiques crayons de couleurs vives qu’elle utilise.

Il y a deux « parties » dans cet album. Le volcan et l’île.

En préambule, un petit être est arrivé, une merveille de couleur (orange), a été apporté comme une samare sur le chemin du vieux Laki (bleu) qui vit dans le cratère d’un volcan.

Laki rencontre Hekla et il s’attend à ce qu’il disparaisse aussi vite qu’il est arrivé, mais Hekla reste et bouscule la vie de ce vieil homme qui vivait seul depuis longtemps.

Il fait de la place à ce petit être, mais s’inquiète aussi de son grand âge. Est-ce que son tout petit saura se débrouiller sans lui?
A la fin de la première partie Laki va mourir car il est rassuré sur le fait que Hekla saura se débrouiller, il a pris son envol. Ce n’est pas triste, c’est juste le cycle de la vie dans cet environnement de grande nature.

Dans la deuxième partie, c’est l’envol de Hekla. Il apprend à vivre seul, à se connaitre et lorsqu’il grandit, plein de confiance en lui, un nouveau jour s’annonce, avec de nouvelles rencontres.

Le format, le fluo, tout est beau en plus du texte ultra sensible et poétique. La rencontre entre la vieillesse et la jeunesse, entre la nature et les êtres humains.

On contemple cet album, du début à la fin sans aucun moment d’ennui. Les paysages islandais sont grandioses, on dirait presqu’un carnet de voyage.

Marine explique bien que tout n’est pas dit dans ce livre, il reste de la place à chacun pour imaginer un avant et un après à cette histoire.

L’Islande, c’est le pays de mes rêves. Elle permet de planter un décor fantastique dans l’album. Cette île n’est pourtant pas très loin de la mienne mais je n’ai jamais eu l’occasion d’y aller.

J’ai passé beaucoup de temps chez Albin Michel cette année, j’ai en général un éditeur « fétiche » à chaque salon.

Le premier livre que Marine a illustré alors qu’elle était encore étudiante, est un livre que je garde précieusement et dont je vous ai déjà parlé sur le blog dans notre article sur la mort et le deuil, n’hésitez pas à retourner faire un tour sur cet article proposé l’année dernière sur le blog.

Marine Schneider
Albin Michel Jeunesse, Album, 64 pages, Novembre 2022
19,90€

Mes plus beaux chants de Noël

Je ne sais pas si c’est votre cas, mais les choeurs m’émeuvent toujours beaucoup.

Ma fille a fait sa rentrée cette année dans une école française et a eu l’opportunité de faire partie des choeurs d’enfants de la Maitrise de la Perverie, assez renommée en Loire Atlantique pour ses événements musicaux en partenariat avec le Conservatoire de Nantes. Ce sont des mêmes choeurs qui sont derrière la petite pastille métallique de ce joli livre musical particulièrement d’actualité en ce mois de décembre !

6 chants de Noël dans ce tout carton : Mon beau sapin, Vive le vent, Douce nuit, Petit papa Noël, Les anges dans nos campagnes, La marche des rois. 

Assez rare pour ce genre de livres musicaux qui ne proposent en général que quelques secondes sonores par page, ici, on a plus de 10 minutes de chansons à écouter, lire et chanter !

Chose appréciable, un bouton pour ajuster le volume des musiques, pour protéger les oreilles de vos bambins (et les vôtres au bout de la 1000ème écoute).

A partir d’1 an.

Et si vous aimez ces choeurs, des comptines en Anglais sont aussi disponibles dans la même collection.

Mes plus beaux chants de Noël
Maitrise de la Perverie
Album sonore, 12 pages, Thomas éditions, 2021
14,90 €