Derniers Articles

A la recherche du Père-Noël

J’adore le duo Loïc Clément x Anne Montel !

Au détour d’une librairie, j’ai aperçu ce petit bijou pour attendre Noël !

Dans cet album géant, on retrouve le professeur Goupil, héros des romans illustrés de Loïc Clément et Anne Montel.

23 décembre. Le Père-Noël a disparu et personne pour le remplacer… Le professeur Goupil, au chômage, est embauché à la dernière minute pour prendre sa place le 24 !

Direction le Pôle Nord pour découvrir les coulisses du jour le plus important des enfants (avec Halloween, Pâques et les anniversaires bien sûr !) : de l’atelier de couture à l’atelier de papiers cadeaux, en passant par les serres, les cuisines, la salle de contrôle, la forêt à sapins et d’autres endroits fabuleux, nous saurons tout !

Une fois n’est pas coutume, je commence par parler des illustrations d’Anne Montel, toujours aussi merveilleuses. Les pages pullulent d’illustrations plus poétiques les unes que les autres, et on prendra autant (voire plus) de plaisir que les enfants à farfouiller dans les pages pour trouver le Père-Noël (entre autres). À chaque lecture, on découvrira de nouveaux éléments, qui n’ont parfois rien à voir avec le scmilblick (une Pokeball, le Chatbus de Totoro…)

Quand à Loïc Clément, il manie la plume comme à son habitude et place ça et là quelques expressions farfelues. Et quel humour (la tradition des pulls moches de Noël) !

Un superbe livre-jeu pour passer un bon moment de complicité en attendant le grand jour.

A partir de 5-6 ans selon moi (4 selon l’éditeur) car le vocabulaire est assez recherché je trouve. Mais l’avantage c’est qu’il y a plusieurs nivaux de lecture et le proposer à différents âges (le cherche et trouve peut être sympa avec les enfants plus jeunes !).

À la recherche du Père-Noël
Loïc Clément / Anne Montel
Album géant, 28 pages, Little Urban, 2021
22,00 €

Merci pour la tendresse

Il y a des livres, que j’attends et que je veux lire « comme il faut ». Qu’est ce que ça veut dire? ça veut dire que je veux être dans de bonnes conditions et ceux de Myren en font parti parce que je sais que je vais me régaler.

Ce livre, ça fait un moment que je l’ai acheté, dès sa sortie pour vous dire la vérité. Mes enfants se sont jeté dessus, mais moi je n’avais pas encore eu/ pris ce moment. Je suis au calme, chez moi, sans enfant, je m’installe dans mon canapé avec un plaid et une tasse de thé et je me lance. C’est comme ça que j’aime lire, seule et au chaud; et finalement, ces moments sont assez rares dans la vie d’une Maman.

Je n’ai lu aucune critique de ce livre avant de le commencer, parce que je ne voulais pas me spoiler l’histoire; il y a juste une chose qui m’a interpellé c’était pourquoi il s’adresse aux adolescents?

Avec Myren, on est jamais sur des sujets légers, elle a le don de parler de sujets graves tout en gardant de la gaité, ce n’est jamais sordide ou triste, elle nous donne de l’espoir.

Ici, une petite fille à l’imagination débordante raconte sa relation privilégiée avec sa Tata. Sa Tata, elle n’a pas d’enfant alors évidemment, elle est souvent dispo, elle l’emmène au resto, au parc.

Mais si sa Tata est si présente c’est parce qu’il y a une autre raison. Au fur et à mesure que les pages se tournent, on comprend que quelque chose ne tourne pas rond avec la Maman.

Déjà elle n’apparait visuellement qu’à la 52ème page, c’est long… mais entre temps on a compris, qu’elle était souvent malade ou du moins fatiguée, que la petite se sent responsable de sa Maman et qu’elle n’a plus de Papa.

Les repas sont rudimentaires, les échanges compliqués, la petite s’occupe de la maison, mais pourquoi? Pourquoi cette Maman là passe du canapé au lit, ne supporte pas le bruit et ne gère pas le quotidien?

Touchée droit au coeur, une fois de plus par les mots de l’autrice. Elle ose tout! Le format entre BD, Roman et vraiment facile à lire. La situation est particulièrement bien amenée, car tout est juste, c’est triste de notre point de vue d’adulte, mais à la fois tout cette bienveillance nous transporte.
Et pour les enfants, la lecture les aide à développer leur empathie, à comprendre qu’on grandit tous dans des environnements différents.

Ce livre fait partir de la sélection « Fiction Junior » du SLPJ 2022, il n’a pas gagné le prix de sa catégorie (annoncé aujourd’hui), mais il mérite bien notre chronique coup de coeur!

Vous n’êtes pas à Montreuil Myren, j’aimerai bien, une fois, vous rencontrer. Ce livre ne quittera pas ma bibliothèque

Myren Duval/ Emma Constant
Editions du Rouergue, Collection dacodac, Roman graphique, 176 pages, Aout 2022
17,80€

Esprit, es-tu là ?

Direction le Nouveau-Mexique et l’Arizona, dans le Sud-Ouest des États-Unis pour pénétrer dans l’univers des indiens Pueblo.

Les Kachinas sont des petites statuettes en bois peintes parées de plumes que l’on offre aux jeunes enfants lors des fêtes traditionnelles pour vivre en harmonie avec la nature ; elles incarnent les inombrables esprits de la nature.

Cinq d’entre elles prennent vie pour notre plus grand plaisir dans ce superbe pop-up aux savantes découpes et aux couleurs vives et nous découvrons en volume Mongwu (le hibou), Hemis (la pluie), Kwahu (l’aigle), Sowi Ingwa (le cerf) et Tawa (le soleil).

Pour les illustrer, les textes poétiques et rythmés d’Anne-Florence Lemasson, comme des prières pour les invoquer.

A chaque esprit correspond une émotion :

Tu as peur quand vient le soir ? Mongwu le hibou voit de nuit et veillera sur toi.

Tu es en colère ? Hemis la pluie effacera ton courroux.

Tu te sens petit et faible ? Kwahu l’aigle te permettra de prendre de la hauteur.

Tu te sens triste et abandonné ? Sowi Ingwa le cerf sera ton ami et t’accueuillera à bras ouvert dans la forêt.

Et si tu es gai ? Tawa le soleil resplendit !

Un

Un bel album au format vertical, parfaitement adapté à la forme des statuettes, pour découvrir cette belle culture indienne, se dire que nous ne sommes pas seuls et que la nature, si on y prête attention, est rassurante et bienveillante.

Cet album a reçu la Pépite du Livre illustré 2021 au Salon du Livre et de la presse jeunesse de Montreuil.

A partir de 4 ans.

Esprit, es-tu là ?
Anne-Florence Lemasson / Dominique Ehrhard
Album pop-up, 22 pages, Des Grandes Personnes, 2021
22,50 €

Castor têtu

De quoi est faite une coiffe d’indien? De plumes pardi!
Et pourquoi plus les chefs sont grands (et vieux) et leur coiffe est-elle fournie?

Castor-têtu n’a que 5 ans, mais il lui faut une plume sur sa coiffe, et où va-t’il se la procurer?
En route pour le sommet de la montagne à la recherche d’une plume d’aigle!

Mais après une longue ascension, c’est un petit aiglon qui l’attend un peu apeuré dans le fond de son nid, Castor-têtu fait de la place et attend patiemment le Papa qui lui fournira la plume dont il rêvait.

Evidemment, les choses ne se passent jamais comme prévu, mais la bravoure du Papoose sera tout de même récompensée!

Depuis le succès de ce premier album, il en a été pensé deux autres. Je trouve ce petit indien très attachant, on a envie de tout savoir sur cet enfant qui vit de l’autre côté de l’océan.

Jean Leroy/ Audrey Poussier
Ecole des Loisirs, Album, 36 pages, 2015
12,50€ ou 6€ en format « Lutins »

Marcelle et les Indiens

L’école des Loisirs, avec cette collection n’a pas son pareil. Chaque lecture « Mouche » est un petite pépite. Je ne crois pas me souvenir d’un livre qui ne m’ait pas plu.
Pourquoi? parce que les textes sont intelligents, drôles et émouvants. Que ces lectures sont illustrées et clairement, c’est rassurant pour se lancer.

Marcelle, a deux petites poupées à qui elle aime s’adresser: c’est Powa et Pawo. Grace à ces deux petits indiens, Marcelle va réussir à résoudre ses problèmes du quotidien comme ranger sa chambre ou réussir à s’endormir.

Deux petites histoires faciles à lire dans lesquelles vos enfants se retrouveront.

Delphine Bournay
Ecole des Loisirs, Roman, Collection Mouche, 2017
8€

Meli-Mélo chez les Indiens d’Amérique

Direction l’Amérique aux temps des indiens avec ce beau tout-carton à découpes et au graphisme très attrayant !

On commence par une devinette pour que l’enfant trouve ce qui se cache sur la double page suivante à travers la découpe qui laisse apparaître des motifs traditionnels indiens.

Animaux, nature, culture… on découvrira les tipis, la coiffe des grands chefs, mais aussi le le bison, l’ours, le castor, en passant par la danse de la pluie.

Martine Perrin, architecte de formation, est l’auteur de plusieurs livres à destination des plus petits, dont ceux de la collection Méli-Mélo (Prix Sorcières 2004).

Sa démarche originale m’avait donné envie de les découvrir :

« Je fais des albums comme des objets, pour proposer aux enfants de regarder autrement, pour qu’ils s’étonnent, qu’ils dissocient, qu’ils associent, qu’ils comparent, qu’ils organisent, qu’ils manipulent, qu’ils imaginent, qu’ils créent et surtout qu’ils s’amusent. Avec des formes et des couleurs, des trames et des surfaces, des pleins et des vides. »

Une bien belle collection, tout en graphisme.

A partir d’1 an.

Meli-Mélo chez les Indiens d’Amérique
Martine Perrin
Album tout carton, 34 pages, Des Grandes Personnes, 2020
12,50 €

Far West

Ce roman jeunesse vous emmènera dans les territoires du Dakota à la fin du XIXe siècle, en 1865.

Après l’attaque de leur chariot, Wilma et Théodore, enfants d’un journaliste et d’une photographe, se réveillent au milieu de la nuit. Leur camp a été attaqué et ils sont les seuls survivants d’une expédition à la rencontre des autochtones d’Amérique. Ils se retrouvent donc seuls, perdus dans les Black Hills, pourchassés par une créature bien étrange.

Un vieil Indien décide de les aider. Mais qui est réellement ce Wakan Tanka qui semble avoir d’étranges pouvoirs ? Et ce lièvre aux postures drôlement humaines ?

Le grand-père des enfants, milliardaire de Boston, quitte tout pour les retrouver.

Commence alors une course-poursuite haletante en terres indiennes, où les légendes ancestrales ne sont pas que des mythes…

Une bonne histoire pour découvrir cette époque incroyable qu’a dû être celle de la ruée vers l’or. La fin est un peu rapide mais l’aventure se lit très bien avec ces chapitres plutôt courts, qui permettent de faire une pause quand on en a envie.

On retrouvera certaines figures mythologiques, comme Nanabozo ou le Wendigo, et certains personnages ayant vraiment existé.

Petit plus que j’apprécie toujours : quelques pages à la fin de l’ouvrage qui en disent un peu plus sur l’époque et les personnes réelles.

À partir de 9 ans.

Far West
Johan Héliot
Roman, 204 pages, Editions Fleurus, 2022
12,90 €

Bienvenue au Far West

La collection d’albums « Nos histoires à partager » des éditions Belin Jeunesse sont des histoires écrites par les grands auteurs de la littérature jeunesse pour aborder les sujets de la vie quotidienne avec les enfants.

Elle propose en fin d’album.

  • une page présentant les bénéfices de la lecture pour les enfants
  • une page de conseils et d’idées pour animer la lecture
  • une page de questions à poser aux enfants à l’issue de la lecture
  • une page de DIY en rapport avec le thème abordé (ici fabriquer un cheval)

Dans ce tome, Suzanne n’arrive pas à dormir. Il faut dire que Big Billy, le cow-boy, et Géronimama, l’indienne, n’arrêtent pas de se disputer ! Ils s’immiscent partout dans la maison, et avec leur univers en plus !

On se rend compte que le cow-boy et l’indienne ne sont autre que les parents de Suzanne, qui se disputent sans arrêt ce soir.

Heureusement, le Shérif arrive pour remettre un peu d’ordre dans tout ça réussira à les raisonner.

Un texte qui aborde de manière subtile le thème délicat de la dispute en le dédramatisant.

A partir de 5 ans.

Bienvenue au Far West
Alex Cousseau / Aurélie Guillerey
Album, 32 pages, Belin Jeunesse, 2021
10,90 €

Aponi et la plume magique

Il n’est pas coutume que nous présentions des premières lectures, car ce ne sont pas des livres qui « durent » dans le temps.

En général, les enfants ne les relisent pas car ils ont envie rapidement d’un peu plus de challenge, mais quel plaisir de les voir déchiffrer leurs premières phrases.

Aux Editions Playbac, il y a cette collection « Minimiki » qui permet de découvrir le monde et les différentes cultures. Il existe déjà 37 tomes de ces mini-stories dont le dernier est sur la Thailande.

Mais pour aujourd’hui, on reste sur le continent Américain à la rencontre de Aponi, une enfant amérindienne, un peu jalouse du peu d’attention de la part de ses parents depuis la naissance de son petit frère. Alors qu’elle rentre chez elle, elle fait une rencontre surprenante.

A la fin du livre, quelques questions de compréhension sous forme de jeux. Et un rappel de quelques mots, spécifiques à la culture des amérindiens.

Evidemment en les relisant aujourd’hui, je trouve que c’est très bébé, mes enfants ont bien grandit en quelques années, mais je me souviens que ma fille les avait dévoré!

Nadja/ Julie Camel
Playbac Editions, Collection Minimiki, Première lecture, 32 pages, 2014
5,95€

🇫🇷 Les contrées salées/ 🇬🇧 Salt Magic

Comme d’habitude, certaines choses m’échappent dans les traductions… aucune notion de surnaturel dans le titre français.

Le même duo que dans « Pile ou Face« , une nouvelle graphique aussi éditée chez Rue de Sèvres dont nous avions parlé dans notre thème « Pirates » en Février dernier.

La narratrice, Vonceil, une petite fille, raconte le retour de son frère Elber, de la grande guerre. Il n’est plus le même et décide d’épouser son amour d’enfance au grand désespoir de Vonceil qui rêvait que son frère l’emmènerait vivre une autre vie auprès d’une belle européenne, loin de leur Oklahoma natal.

Alors que son frère, très marqué par la guerre semble s’enraciner dans le présent d’une vie monotone, une femme mystérieuse fait son apparition dans le village. Une rencontre faite en Europe, qui semble bien décidée à récupérer son bel américain.

Mais lorsqu’il l’éconduit, elle entre dans une rage folle et jette un mauvais sort sur les terres de la famille. Dorénavant, seulement de l’eau salée sortira de la source qui alimente leurs champs.

Vonceil, persuadée que c’est d’avoir trop voulu d’une autre vie pour son frère que ce malheur est arrivé, part à la recherche de Greda pour sauver l’avenir de sa famille.

J’aime beaucoup l’interprétation graphique des deux sorcières, si différentes l’une de l’autre et aussi éblouissantes l’une que l’autre: le sucre et le sel!

🇫🇷Les contrées salées/ 🇬🇧Salt Magic
Hope Larson/ Rebecca Mock
Roman Graphique, 248 pages, 🇫🇷Rue de Sèvres, 2022 / Roman Graphique format souple, 🇬🇧Margaret Ferguson Books, 2021
18€ / £ 11.99