Derniers Articles

Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage

Lorsque j’avais vu les illustrations de Jean-Baptiste Bourgeois sur les réseaux sociaux l’an dernier, j’avais été totalement séduite. Mais j’avais longuement hésité à acheter ce livre. Est-ce que mon fils de 8 ans à l’époque, même s’il c’était déjà un excellent lecteur, allait vouloir le lire ? Est-ce que cette histoire pourrait lui faire peur ? Est-ce qu’il allait oser lire un livre si long (il lisait déjà Harry Potter, mais quand même…) ?

Puis, lors de notre retour en France pour les vacances d’été l’an dernier, je suis rentrée dans cette librairie merveilleuse de Nantes, spécialisée en littérature jeunesse et en BD : Aladin. (Si vous passez dans le coin, n’hésitez pas à pousser la porte. Mais prévoyez d’y passer du temps !) ; La libraire n’a pas eu vraiment de mal à me convaincre. Outre la couverture à tomber par terre avec ses aplats dorés, c’était sûr, ça allait me plaire, ça allait plaire à mon fils et il n’aurait pas peur. Je suis donc ressortie avec ce merveilleux ouvrage sous le bras (entre autres).

Je vous mettrai tout simplement la présentation de l’éditeur pour vous mettre l’eau à la bouche :

Nul ne sait quand le Jardin Sauvage est né.

Violette Hurlevent y pénètre le jour où elle doit fuir de la maison de sa mère. Loin des soucis de son existence, elle découvre alors un univers immense, caché aux autres humains et peuplé d’êtres aux coutumes étranges.

Ici, les loups parlent, les pierres s’animent ; même le temps s’écoule selon de nouvelles lois.

Mais la beauté du Jardin Sauvage cache de nombreux périls. Avec son chien Pavel, aussi courageux que gourmand, Violette va affronter une menace encore plus terrible que les problèmes qu’elle voulait fuir.

Violette est une petite fille de 9 ans. Elle doit déménager dans la maison de son grand-père avec sa maman et son petit frère pour échapper à un père violent. Pavel, son chien fidèle, l’accompagne.

Pour se réfugier, elle pénètre dans le jardin de la maison, et y découvre un monde parallèle, menacé par une terrible tempête. Elle en deviendra la Protectrice, comme d’autres enfants avant elle. Réussira-t-elle à sauver le Jardin Sauvage alors que les autres ont échoué dans leur mission jusqu’à présent ?

Violette et Pavel devront se faire des alliés, faire preuve de courage et d’intelligence pour évoluer dans ce Jardin Sauvage, régi par ses propres règles, et dans lequel la nature peut être tantôt bienveillante, tantôt dangereuse.

Ce livre est magnifiquement illustré en noir et blanc et les dessins de Jean-Baptiste Bourgeois s’intègrent parfaitement au récit fantastique de Paul Martin. Ils sont « tout simples », mais ils donnent vie au Jardin et nous permettent d’y plonger avec Violette et son chien, comme si on les accompagnait. Sans ces illustrations, ce livre ne serait pas ce qu’il est et n’aurait pas du tout la même dimension.

L’imaginaire de Paul Martin est tout à la fois incroyable, féerique et captivant. Vos enfants (et vous j’espère) ne pourront s’empêcher de tourner les pages de ce livre fantastique !

Une de mes plus belles découvertes de l’année dernière. Pourquoi tarder à vous la présenter alors ? J’attendais que mon fils me donne son avis ! Il a tout simplement dévoré le livre ! Le fait que les chapitres soient très courts (quelques pages) et grandement illustrés a beaucoup aidé je pense.

N’hésitez plus, plongez !

A partir de 9-10 ans (mon fils l’a lu à 9, mais il est bon lecteur)

Paul Martin / J-B Bourgeois
Livre broché, 496 pages
Editions Sarbacane avril 2019
19,90 €

Taupe et Mulot: Notre part de ciel

Deuxième roman « feel-good » de l’été pour nos enfants. A acheter de toute urgence pour une lecture qui célèbre l’amitié.

Vous le savez déjà, j’avais été transporté par cette découverte, et je ne suis pas déçue de ce troisième volet. C’est peut être même mon préféré…

Nous retrouvons les deux compères: Taupe et Mulot (ou Benjamin et Henri), cette fois en été, et toujours autour de 3 petites nouvelles.

Il commence par « Ne rien faire du tout et être heureux comme tout, c’est un art délicat », quelle jolie phrase, c’est si rare de ne rien faire mais c’est dans ces moments où la vie fait une pause qu’on prend le temps de réfléchir au bonheur.


La dernière fois, j’avais parlé de Benjamin Chaud alors cette fois-ci j’ai très envie de vous parler de celui qui a écrit ces très beaux textes, mais j’ai du mal à trouver des informations sur Henri Meunier…
Je crois qu’il est chroniqueur de livres jeunesse sur une chaine de TV régionale française, il est aussi illustrateur, vous n’en saurez pas vraiment plus mais après tout, ce qui nous importe c’est ce qu’il nous offre au travers de son écriture.

L’écriture est très sensible, on sent une personnalité qui a des belles valeurs d’amitié. Il utilise les cinq sens de telle façon qu’on s’imagine barbotant avec les personnages, humant le parfum délicat d’une fleur, se laissant bercer par le chant des cigales. On se sent immédiatement immergé dans l’univers champêtre de ces deux amis. L’éloge de la lenteur, encore; ma nouvelle préférée est la dernière « le chemin du coeur ».
Comme le titre est poétique: « Notre part du ciel », j’en rêve déjà!

Encore une fois, l’éditeur nous dit que ce livre s’adresse à des enfants à partir de 5 ans, je ne partage pas cet avis, je pense qu’il s’adresse à des enfants d’au moins 6 ans. Insouciance, arborer, pudique, rouscailler, anticipation…si vos enfants comprennent déjà ces mots alors oui, ils peuvent lire ces nouvelles en autonomie, sinon, il va falloir leur faire la lecture; mais vous ne le regretterez pas! Vous allez passer un beau moment.

Henri Meunier/ Benjamin Chaud
Hélium, Broché, 64 pages, Mai 2020
12,90€

Les trésors de Mousse

Peut-être connaissez-vous déjà cette adorable petite créature à qui il arrive de petites aventures toutes simples? J’aime beaucoup ce genre d’histoire, ça semble un peu naïf de prime abord mais c’est très agréable.

Mousse prépare l’arrivée de sa petite nièce Pistache. Ce tonton, qui veut faire de son mieux pour recevoir sa nièce; ça me rappelle mon oncle Bernard qui voulait que tout soit parfait quand j’allais passer l’été chez lui avec mes soeurs. Et c’était toujours parfait, car quand l’intention de faire plaisir et la générosité sont là alors que peut-on offrir de mieux?

Il est stressé, mais, très à l’écoute, va vite comprendre que, ce qui plait à la petite, c’est d’aller se baigner à la plage. Mais après un petit tour au grenier, les choses risquent de changer.

Les caractères sont gros, il est très illustré, je pense aquarelle et encre, ce qui offre un travail très minutieux. Ce personnage, Mousse, a donné lieu a une série donc ce livre est le troisième.
Pour moi Mousse, c’est une petite chaussette, mais j’aime bien l’idée que chacun puisse décider de ce qui lui convient. Mon fils me dit qu’il ne s’est jamais posé la question, mais si il fait un effort, il me dit « un truc en pyjama », j’imagine à cause des rayures…

Nous avions déjà parlé de cette talentueuse auteure, illustratrice dans notre thème sur l’Art en Juin 2019, avec son album « Quelle horreur!« , nous aimons beaucoup le travail de Claire Lebourg et si j’étais professeure des écoles c’est clairement quelqu’un que je ferais venir pour animer un atelier dans ma classe!

Claire Lebourg
Mouche, L’école des loisirs, Broché, 90 pages, juin 2019
7,50€

Hérisson

Le duo Géraldine ColletOlivia Cosneau nous séduit une fois de plus avec cet album tout carton à rabats sur le hérisson.

Cette fois-ci, elles nous emmènent en forêt pour y découvrir ce petit animal craquant.

Page après page, nous en apprenons plus sur le hérisson. Ce qu’il aime manger, sa vie nocturne, les animaux qu’il rencontre. Nous apercevrons même une hérissonne avec ses adorables choupissons !

Les rabats rendent la lecture ludique et permet de faire des pauses. Car le texte est bien plus dense que pour les tous cartons habituels ! Il est d’ailleurs bien agréable de le lire en tant que parent si vous voyez ce que je veux dire !

L’album est cartonné et les rabats sont assez robustes pour résister aux gestes parfois un peu brusques des petits.

Plus d’images sur le site des Editions Sarbacane, sur lequel vous pourrez également vous renseigner sur les nombreux autres livres de ce super duo !

A partir de 18 mois

Hérisson
Géraldine Collet / Olivia Cosneau
Album tout carton à rabats, 26 pages, Sarbacane, Octobre 2019
12,50 €

Céleste, ma planète

Je l’ai lu, en quelques minutes sur mon canapé alors qu’il pleuvait dehors et que mes enfants jouaient autour de moi. Je n’ai pas pu m’en défaire malgré le brouhaha environnant. Il fallait que je le termine, j’étais captivé par ce récit futuriste et tellement bien écrit.

Ce court roman s’adresse plutôt aux enfants à partir de 10 ans, parce que le point de départ, c’est une histoire d’amour. Et je le vois bien avec mon grand de 9 ans, l’amour, c’est dégoutant! Même, si je pense que, secrètement, ça commence à l’intéresser.
L’éducation nationale recommande ce livre pour des 5ème.

Dans ce futur, les humains vivent dans une ville verticale, faites d’immeubles vertigineux avec des passerelles qui mènent à d’autres tours. Nous avons l’impression qu’ils ne voient jamais le jour. On ne comprend pas bien au départ pour quelles raisons, même si la couverture du livre nous donne quelques indices.

Timothée de Fombelle dépeint aussi une vie de famille où les enfants sont solitaires, où la mère est absente, le père inexistant. Elle croit s’occuper de son enfant unique parce qu’elle lui fait remplir le frigo ou passer des messages par son assistante, il ne la voit qu’une fois par mois en coup de vent. Le narrateur vit seul, dans une de ces tours, il s’élève lui même!

Heureusement, il a un ami, Briss, qui lui tient souvent compagnie. Un ami qui va tenir un rôle clef dans sa vie d’enfant et dans cette grande aventure destinée à sauver la planète, il sera le messager.

A quatorze ans, alors qu’il s’était promis de ne plus jamais tomber amoureux, elle apparait dans l’ascenseur qu’ils les emmènent tous deux vers l’école, c’est Céleste, c’est le début du récit.

Céleste, c’est une allégorie de la planète, une planète qui se meurt. Céleste va disparaitre et il va la retrouver malade, au 330 ème étage, sur le toit pollué d’un immeuble et il va tout faire, pour la sauver.

Sauver la beauté du monde, sauver le monde incarné par cette jeune fille belle et fragile, voici le message véhiculé par ce livre.

Et bien moi, je suis tombée amoureuse, amoureuse de la beauté des textes proposés par Timothée de Fombelle depuis la lecture de « Capitaine Rosalie ». Je vais me rattraper et acheter tous les livres déjà parus que je ne connais pas. J’ai encouragé ma nièce de 12 ans à acheter « Alma, le vent se lève » le premier volet d’une trilogie, parce que je vais la voir cet été et que ce livre trônera à mon chevet!

Timothée de Fombelle/ Julie Ricossé
Folio junior chez Gallimard Jeunesse, Broché, 96 pages, 2009
4€

Somebody swallowed Stanley

Il nous manquait un album sur la protection des océans pour compléter ce beau mais néanmoins alarmant thème du mois de Juin.
Nous en avons choisi un en Anglais!
Nous vous avions déjà parlé de ce thème avec « Le club des CE1, Lina dit non à la pollution! », une première lecture en format broché.

Un petit sac en plastique prénommé Stanley se promène sur l’océan, tous les habitants de l’océan, le prennent pour une méduse. Les autres méduses pensent qu’il est peut être l’un des leurs, juste un peu différents avec ses rayures et ces deux poignées.

Ce sont tout à tour, une baleine, une mouette puis une tortue qui vont avaler le pauvre Stanley qui n’a pas l’air de bien comprendre ce qui lui arrive. Il est juste très inquiet de se faire manger et soulagé quand les animaux le recrache. Sauf que la tortue, elle, l’a coincé dans sa bouche.

Heureusement un petit garçon va trouver la pauvre tortue inerte sur la plage et dégager le sac de sa bouche. Il nous dit clairement que les sacs plastiques ne devraient pas se trouver dans l’océan car les pauvres créatures de la mer les prennent pour des méduses et veulent donc les manger. Il va trouver une deuxième vie à Stanley, il va le recycler, je vous laisse découvrir en quoi…

Sarah Roberts est comportementaliste, elle a écrit ce livre pour aider les plus petits à comprendre l’impact de la pollution plastique sur le comportement des animaux et donc la pollution de nos océans.

Le message est clair, il faut nettoyer les plages, essayer de réduire sa consommation de plastique, les animaux marins et les oiseaux sont très affectés par les quantités de plastiques qu’ils ingurgitent sans le vouloir sur les plages ou dans la mer. Alors, cet été, quand vous irez à la plage: pensez bien à ramasser vos déchets!

Sarah Roberts/ Hannah Peck
Scholastic, Album souple, 32 pages, Mai 2019
6,99£

Barnabé soigne la planète

Barnabé le blaireau, n’en n’est pas à son coup d’essai, il était déjà parti au bout du monde.

Dans cette aventure, après avoir entendu un message alarmant à la radio, qui signalait que la planète était malade, Barnabé et ses amis vont mettre leur grain de sel et participer eux aussi, à son sauvetage.

Constance la tortue, Claire la taupe et Barnabé le blaireau vont écouter le coeur de la planète, ils s’improvisent tous docteurs pour sauver la planète.

On l’a déjà beaucoup vu sur les réseaux sociaux mais il n’existe pas beaucoup de livres pour les plus petits qui abordent le thème de l’écologie. C’est pour cette raison que nous l’avions retenu dans notre sélection.

Les illustrations de Béatrice Rodriguez sont tout simplement charmantes et les enfants adoreront ces petits animaux charmants et attachants.

Gilles Bizouerne / Béatrice Rodriguez
Didier Jeunesse, Album, 32 pages, Mars 2020
10,90€

The song of the tree


Après The fox and The Star / Le renard et l’étoile (élu livre de l’année par Waterstones et dans la selection des 100 meilleurs livres pour enfants de tous les temps de Times Out) et The worm and the bird, Coralie Bickford-Smith signe une fois de plus un véritable chef d’oeuvre avec cet album splendide.





Celui-ci n’est pas très grand (25 x 18cm), mais l’effet toilé et les pages épaisses donnent tout de suite une sensation luxueuse (chose malheureusement assez rare je trouve pour les albums de ce côté de la Manche). Le texte est incroyablement poétique, sans être trop chargé ni trop compliqué pour les enfants ; les illustrations aux couleurs chatoyantes sont tout simplement à couper le souffle.














Ma fille de presque 7 ans a énormément apprécié cet album : écouter la poésie des textes, contempler les illustrations… Et jouer au jeu des devinettes : elle écoutait le texte les yeux fermés et devait trouver de quel animal il s’agissait. Avec la réponse en images !





Un oiseau adore chanter dans l’arbre qui s’élève au coeur de la jungle. C’est son arbre, sa maison. Quand l’heure de la migration approche, l’oiseau n’est pas prêt à l’abandonner.





Un merveilleuse ode à la nature que vous prendrez plaisir à partager avec votre enfant, pour l’initier à la poésie, ou tout simplement pour apprécier la beauté des illustrations.





Coralie Bickford-Smith
Album toilé, Particular Books, mars 2020
£ 14.99

How to Help a Hedgehog and Protect a Polar Bear

Nous nous devons de protéger les animaux, petits ou grands.

Dans cet album réalisé en partenariat avec le National trust, les enfants (et vous aussi par la même occasion !) pourront apprendre à protéger les animaux menacés ainsi que leur environnement naturel.

Pas besoin d’aller bien loin pour commencer ! Le fond de votre jardin fera l’affaire !

Cet album est organisé en fonction des différents environnements : 13 chapitres les passent en revue, du jardin à la jungle, en passant par les montagnes.

Pour chaque chapitre : une double page décrivant l’environnement en question et les menaces qui pèsent sur lui, suivie d’une page avec certaines espèces menacées, puis d’une page avec des solutions simples pour aider à notre niveau. Car ce sont les petits gestes de tous les jours qui finiront par faire une différence !

Les textes sont du Dr Jess French, présentatrice de Minibeast Adventure with Jess on CBeebies.

Un joli livre grand format, pour en savoir plus sur les espèces en danger. Les différentes façons d’agir sont simples, et à la hauteur des enfants.

Finaliste du Best Children’s Publication award du ACE (Association for Cultural Enterprises) Best Product Awards 2019

Pour feuilleter l’ouvrage :

A partir de 5 ans.

How to Help a Hedgehog and Protect a Polar Bear
Jess French / Angela Keoghan
Album, Nosy Crow, En collaboration avec le National Trust
, 2018
£ 12.99
(Hardback)

Mission vétos: Un cheval à sauver

Hier, c’était l’ouverture d’un évènement de grande envergure en Angleterre: Royal Ascot. Habituellement un vrai défilé de chapeaux, les femmes se donnent beaucoup de mal pour être des plus élégantes pour ces quelques jours. Mais il s’agit avant tout, de courses de chevaux.

Pour la première fois depuis la création de l’événement, il se déroulera à portes closes cette année mais nous voulions tout de même marquer le coup avec un livre sur les chevaux.

Nous avons choisi un roman à lire seul dès 7 ans, pas évident de faire le choix du livre car ici, tous les enfants sont fans d’équidés et nous avons donc beaucoup de livres sur les chevaux. Je viens d’ailleurs de recevoir le dernier Camomille qui est très sympa, comme tous les autres.

Donc, un roman qui a le mérite de parler de chevaux mais aussi de la profession rêvée des enfants, le vétérinaire!

Les parents d’Inès et Lucas sont tous les deux vétérinaires, aujourd’hui les enfants vont au haras pour leur cours d’équitation.

Après leur cours et après, pour le lecteur, avoir appris pas mal de vocabulaire concernant l’écurie, le pansage des chevaux… les enfants restent au haras pour aider et aller caresser le vieux Câlichon, mais il n’a pas l’air dans son assiette et même le chien Toby semble s’en rendre compte.

Les enfants sont inquiets du comportement de Câlichon et quand leur Papa arrive, ils se précipitent pour lui expliquer la situation, Romain est vétérinaire rural. Ensemble, ils vont trouver une solution pour aider la vieille monture.

Et pour couronner le tout, la solution qui va remettre Câlichon sur pieds est une solution écologique, ce livre rentre ainsi, lui aussi, dans notre thème du mois!!

C’est une très bonne lecture.

Pierre Gemme/Cécile Becq
Flammarion Jeunesse, Castor Romans, Broché, 48 pages, Septembre 2019
5,95€