Derniers Articles

Capitaine Rosalie

Quand ce livre est sorti en 2018, je l’ai beaucoup vu, on en a beaucoup parlé, mais je ne l’ai pas acheté.

J’ai tout de suite accroché avec ces illustrations en noir et blanc avec cette touche de feu, de la couleur des cheveux de cette toute petite fille, très petite pour traverser une épreuve si difficile.

Alors quand nous nous sommes mis en quête du livre à vous présenter pour l’armistice, il m’est toute de suite revenu en mémoire.

Je l’ai acheté il y a un mois et je l’ai lu seule dans mon lit, un soir, et pendant quelques semaines j’ai réfléchi au ton sur lequel j’allais le lire à mon fils de 8 ans, au moment où j’allais le faire et ce que j’allais lui en dire.

Mon grand-père, qu’on appelait Opa, parlait peu de cette guerre, cette guerre durant laquelle lui aussi avait été un enfant et recevait les lettres de son Papa, par lesquelles il finissait toujours par dire à sa Maman: embrasse Paul.

C’est hier soir au fond du canapé que j’ai décidé de me lancer dans cette lecture, j’ai choisi de lire ce livre à mon fils de 8 ans; bien sur il aurait pu le faire seul, mais certaines lectures méritent d’être accompagnées.

Le Papa de Rosalie est lui aussi parti au front et Rosalie a une mission : elle est Capitaine; elle se fait toute petite au fond de la classe du maître, elle n’a pas encore l’âge d’être à l’école mais sa Maman doit travailler à l’usine tous les jours pour subvenir à leurs besoins.

Chaque fois qu’elle reçoit une lettre, Rosalie a l’impression que sa Maman invente des histoires; des mots que son père n’écrit pas, elle est un peu lasse… un jour, la neige se met à tomber et Rosalie passe la plus merveilleuse des journées blottie contre sa Maman sous une couette; elles rigolent, sa Maman essaie sa robe de mariée, c’est un jour d’anniversaire qui ressemble à la plus belle journée de sa vie.

Mais plus tard dans la nuit, on frappe à la porte, Rosalie est toute endormie et ne sait pas si elle rêve; elle entend la voix du gendarme qui remet une lettre bleue à sa Maman, puis elle entend un long cri et depuis ce jour sa mère est différente, comme murée dans le silence.

Rosalie doit faire vite maintenant, le grand jour finit par arriver. Elle regarde le tableau noir, tout s’éclaircit; elle sent qu’elle est prête pour sa mission. Elle met une stratégie en place pour s’échapper de la classe avec l’aide de son lieutenant Edgar, elle file à la maison et se met à chercher la grande boite qui contient toutes les lettres de son Papa.

Rosalie les déchiffre, elle se bat depuis des mois pour remplir sa mission, apprendre à lire et enfin découvrir les mots de son père: « rats, sang, peur, il pleut du sang et du feu »; ces mots sont bien différents de ceux que lui lisaient sa Maman, mais elle connait enfin la vérité. Il ne reste plus qu’à trouver cette fichue lettre bleue qui ne se trouve pas avec les autres… Elle va devoir mener une seconde expédition et va finir par la trouver: de nouveaux mots « ministère de la guerre, regrets, douleur, mort en héros au combat »; sa Maman n’avait pas osé lui dire la vérité mais grace à sa perseverance elle a pu mener à bien sa Mission. Un deuxième paquet bleu arrive, il contient une médaille, une médaille pour le Capitaine Rosalie.

« C’est triste. » m’a dit mon fils, « Oui. » ai-je répondu mais ça a été le quotidien de milliers d’enfants, et je pense qu’on a le devoir de mémoire. Ils ne se rendent pas compte à quelle point leurs vies sont gaies et insouciantes; nous-mêmes, leurs parents, n’avons pas connu la guerre, ni même parfois leurs grands-parents.

En un jour comme aujourd’hui, il est important de se souvenir des atrocités de la guerre, de tous ceux qui sont morts pour la France, pour protéger notre pays, des Papas devenus soldats, du labeur de nos Mamans pour que jamais nous ne reproduisions cela. Cette affreuse période fait partie de l’Histoire, ils l’apprennent dès la primaire, je trouve que l’histoire de la première guerre racontée par une petite fille de 5 ans, qui se prend pour un soldat en mission, est triste et belle à la fois.

Beaucoup d’émotions dans ce livre et la plus belle mission du monde qui est d’apprendre à lire, lire pour savoir, lire pour apprendre et se souvenir. Ma fille m’a lu son premier livre cette semaine, quelle émotion unique…

Capitaine Rosalie
Timothée de Fombelle/ Isabelle Arsenault
Gallimard Jeunesse, 2018
12,90€

The secret of Black Rock

Nous l’avions présenté dans sa version française, mais la version originale est disponible également ! L’album cartonné est malheureusement loin d’égaler la version française avec sa belle couverture toilée. Mais l’histoire et les illustrations sont toujours aussi belles.

The secret of Black Rock propose des illustrations profondes à couper le souffle, et permet d’aborder de nombreux thèmes avec les enfants : le danger, la désobéissance, mais aussi le courage et le respect de l’environnement.

Erine est une petite fille qui habite au bord de la mer avec sa maman, qui part tous les jours en mer travailler sur son bateau de pêche. Elle rêve de l’accompagner, mais sa maman le lui interdit : le Rocher Noir, rocher maudit responsable du naufrage de nombreux bateaux et qui change de place en permanence, est bien trop dangereux.

Malgré l’interdiction, Erine monte en cachette tous les jours sur le bateau de sa mère en espérant l’apercevoir. Et tous les jours, sa maman la trouve et la débarque. Mais pas cette fois. Justement, le petit chalutier approche du rocher maudit. Erine tombe à l’eau sans que personne ne remarque sa chute. Elle coule, coule coule, alourdie par son ciré, et se retrouve nez à nez avec le Rocher Noir; celui-ci n’a absolument rien à voir avec les légendes et les récits des marins du coin…

La petite fille est bien décidée à le protéger, coûte que coûte.

Les illustrations des fonds marins sont sublimes. Les couleurs vives de la faune contrastent avec le rocher sombre et l’obscurité des profondeurs.

Le côté écologique est bien présent mais amené en douceur pour les jeunes lecteurs. L’ouvrage les fera réfléchir aux rapports entre l’homme et la nature : Le Rocher réduit les bateaux des pêcheurs en miettes, mais ces memes bateaux blessent le Rocher et la magnifique faune qui l’habite. Détruire le rocher protègerait les pêcheurs,certes, mais anéantirait cette si belle faune sous marine.

Au delà du côté écologique, le lecteur pourra également aborder le thème de l’acceptation de l’autre : au premier abord, ce rocher maudit est responsable de bien des malheurs auprès de la communaute des pecheurs. Mais en passant au delà des apparences et en y regardant de plus près, Erine se rendra compte que ce rocher est finalement bienveillant puisqu’il abrite et defend faune et flore.

Cette petite fille devra être bien courageuse pour faire changer d’avis les habitants de son village. Aurait-t-elle bien fait de désobéir à sa maman ?

Pour les 6-8 ans.

Pour voir notre article sur la version française (avec plus de photos de l’intérieur de la version française) de Le secret du Rocher Noir, c’est par ici.

Joe Todd-Stanton
Album, Flying Eye Books, 2017
Hardcover £11.99
Paperback £6.99

Le Voyage de L’Ours Pompon

J’ai déjà parlé de cet ours, il n’y a pas longtemps ou du moins j’y ai pensé car il est apparu dans Papy raconte n’importe quoi, et mon fils l’avait étudié en Grande Section, alors cet Ours est cher à mon coeur. Il y a deux ans, j’ai découvert une collection formidable chez l’élan vert en partenariat avec Pont des Arts et Canopé Editions. Une collection qui raconte une oeuvre d’art au travers d’une histoire. Il existe beaucoup d’albums extraordinaires et j’en ai plusieurs à vous recommander si ça vous intéresse.

Quand les livres d’éveil sont sortis (plus récemment), une collection « Premiers pas » aux musées du Louvre et d’Orsay, j’ai foncé!! Nous vous avons déjà présenté Cache-cache avec Petit Noun, voici venu le joli mois de novembre avec nos Ours et un tout carton inspiré de L’Ours et la Lune un album des mêmes auteur-illustrateur qui s’adresse plutôt aux enfants à partir de 4 ans (il fait évidemment partie de ma collection, il est tellement poétique…).

L’ours polaire part en voyage à dos de lune, il est un peu isolé sur sa banquise et va partir à la rencontre d’autres animaux, l’hippo, la panthère, les pigeons, le cerf.

Un album tout en contraste, un bleu nuit, un noir et du blanc, si vous connaissez le travail d’Antoine Guilloppé alors vous reconnaitrez sans doute sa patte. Pour cet album tout petits, il y a quelques couleurs supplémentaires qui l’égaient.

L’ours solitaire, heureux de ces rencontres retourne chez lui, enchanté de ce si beau voyage, il s’endort sur son dos sur le chemin du retour.

Sur la dernière double page, on nous explique qui est l’Ours de François Pompon, tous les autres animaux évoqués dans ce livre ont eux aussi été sculptés par ce vieux monsieur avec une longue barbe.

Et sur la quatrième de couverture, une photographie de cette si belle sculpture, si douce et lisse aux dimensions géantes, qui t’invite à aller le rencontrer au musée d’Orsay.

Et si vous l’avez aimé, un nouvel album tout carton est sorti en Aout, L’Ours Pompon et la baleine Gobe-Tout. Cette fois-ci l’ours part pour un nouveau voyage et plonge dans l’océan pour rencontrer une baleine pleine de déchets, il y a une dimension écologique dans l’histoire, un sujet qui intéressera surement vos enfants.

Le voyage de L’ours Pompon
Cécile Alix/ Antoine Guilloppé

L’élan vert, collection Pont des Arts, Canopé Editions
Tout carton, 14 pages
10,90€

L’ours et la lune
Cécile Alix/ Antoine Guilloppé
L’élan vert, collection Pont des Arts, Canopé Editions
Album à partir de 4 ans, 32 pages
14,20€

47 ème Festival International de la Bande Dessinée

A la maison, j’ai un grand fan de Bande Dessinée, même si c’est un bon lecteur, je ne peux que constater qu’il lit plus rapidement les bandes dessinées que les romans. Moi aussi j’aime bien les bandes dessinées, peut-être que cette année je vais essayer de l’emmener au Festival d’Angoulême; vous connaissez?

Je vous parle plus particulièrement du Prix des Ecoles qui concerne les catégories d’âges que nous traitons dans le blog.

Ce prix récompense un album élu par les enfants de 4 écoles d’Angoulême au sein d’une liste de 5 albums présélectionnés choisis pour leur potentiel éducatif et leurs contenus pédagogiques.

Les albums sélectionnés pour le Prix des écoles d’Angoulême 2020 :

La quête d’Albert
Isabelle Arsenault
La Pastèque, 48 pages, mai 2019
A partir de 5 ans
14€

Les amoureux
Victor Hussenot
La joie de lire, 76 pages, Aout 2019
A partir de 3 ans
15,90€

Pipistrelli
Charlotte Pollet
Biscoto, 56 pages, Janvier 2019
14€

Hubert Reeves nous explique Les Océans
Scénario : Hubert Reeves, Vandermeulen & Nelly Boutinot, dessin : Daniel Casanave,
Le Lombard, Octobre 2019
13,45€

Le fils de l’Ursari
Scénario : Xavier-Laurent Petit, dessin : Cyrille Pomès, couleur : Isabelle Merlet
Rue de Sèvres, 128 pages, Avril 2019
16€

Deux pour moi, un pour toi

Le partage! C’est chez nous la raison majeure des disputes entre mes deux enfants. Qui aura le plus gros morceau de gateau ? La plus grosse pomme ? Regardera l’émission de télé la plus longue ? Prendra le bain en dernier ? …

Grâce à Deux pour moi, un pour toi, vous pourrez aborder la notion de partage avec beaucoup d’humour.

En rentrant à la maison, l’ours cueille trois champignons. La belette prépare le repas, l’ours se met la table et fait le service. 1 champignon pour la belette et deux champignons pour lui. C’est normal, c’est le plus grand! Evidemment les deux compères veulent chacun 2 champignons. Et ils ont chacun de très bons arguments pour arriver à leur fin.

Jusqu’à ce qu’un personnage extérieur arrive et trouve une façon pour le moins surprenante de partager équitablement ces trois champignons. Je vous laisse découvrir comment.

Heureusement qu’il y avait trois fraises des bois en dessert!

Un bel album plein d’humour. Soyons honêtes, il ne vous donnera certainement pas de solution pour votre vie de tous les jours, mais au moins, vous aurez bien ri!

Et les illustrations de Jörg Mühle sont si mignones ! Elles donnent envie d’aller faire un tour en forêt et de s’inviter chez l’ours et la belette.

Pour les 3-6 ans.

Deux pour moi, un pour toi
Jörg Mühle
Pastel / L’école des loisirs, Album, Août 2019
12,50€

Le Grizzli virus

C’est toujours la même chose avec l’Elan vert, je sais que quand j’ouvre un album, je vais bien rigoler!! et pour celui-ci, ça a encore été le cas!!

Ca y est, l’automne est bien installé, du moins à Londres, on enchaine les jours de pluie (pour dire la vérité, il n’avait pas assez plu donc c’est plutôt positif pour la planète même si ça l’est un peu moins pour le moral), les enfants commencent à s’enrhumer, la morve au nez, le sérum phy, après les poux de septembre… à chaque mois ses contrariétés.

Cet album arrive à point, on va vous parler d’ours et de virus: parfait pour le thème et comme je le disais précédemment, parfait pour vous remonter le moral quand la période est difficile à passer.

Installez-vous confortablement dans votre canapé, thé et chocolats fumants sur la table basse, paquets de mouchoirs à proximité, les enfants sur les genoux ou près de vous et c’est parti!

Personne n’ose s’approcher de Léonie Bisette, car chaque fois qu’elle attrape froid, elle éternue, comme nous, sauf que quand Léonie éternue, un grizzli lui sort du nez. Et c’est comme ça depuis toujours, alors évidemment, ça fait peur à tout le monde, du coup, Léonie fait tout pour ne pas tomber malade et surtout éviter l’éternuement.

Enfin, ça fait peur presque à tout le monde, parce que il y a toujours quelqu’un pour tirer profit du malheur des autres et dans cette histoire, c’est Jean-Félix Larnac, directeur de la FOC (Fabrique des Ours de Compagnie) qui va tirer avantage de la petite Léonie. Monsieur Larnac veut devenir riche et avec la petite, il va trouver le moyen de s’enrichir en se débrouillant pour la faire éternuer et donc produire des ours qu’il va pouvoir revendre en tant qu’animaux de compagnie.

Pas beaucoup de morale chez ce vil personnage et elle qui pense enfin avoir un ami.. L’ours devient l’animal domestique à la mode et Larnac devient riche.

Mais un jour, Léonie est devenue résistante à tous les microbes et elle n’éternue plus, alors Larnac se met à crier sur elle et là, quelle surprise…

On aborde beaucoup de thèmes dans ce livre: Qu’est ce qu’une vraie amitié? Qu’est ce que la mode? Le profit? Le fait d’exploiter quelqu’un? La condition animale? vous en choisirez un ou plusieurs pour prolonger l’échange avec vos enfants ou même aucun si ils se contentent de l’histoire, je vous laisse voir…

Emilie Chazerand/ Amandine Piu
L’Elan vert, Album, 32 pages, Janvier 2019
12,70€

D’un côté… et de l’autre

Encore un mur dans cette histoire ! Un format de livre que les petits adorent car celui-ci se lit dans les deux sens : l’histoire d’un des personnages en lisant le livre normalement jusqu’au milieu. L’histoire des autres personnages en retournant le livre et en commençant par la fin. Toujours un succès !

Copyright Ella Charbon

Cette fois ci, au lieu de protéger un chevalier, ce mur ennuie bien un petit ours : que peut-il bien y avoir derrière ce mur ? On a l’air de bien s’amuser de l’autre côté ! Mais impossible de le savoir : ni en regardant par un petit trou, ni en en essayant de voir par dessus …

Heureusement, le petit ours trouve un passage secret !

Je vous laisse la surprise de découvrir l’histoire de l’autre côté du mur !

Mais encore une fois, un ouvrage très sympa sur les préjugés et la curiosité ! On se fait parfois de fausses idées de l’inconnu !

Pour les 3-5 ans.

Gwendoline Raisson / Ella Charbon
Loulou et Cie, Album, 2014
11,70€

The wall in the middle of the book

Nous l’avons présenté dans sa version française, mais la version originale de Le bon côté du mur est tout aussi drôle !

Au milieu de ce livre, il y a un mur.

Il sépare le bon côté du livre du mauvais côté du livre.

D’un côté se trouve un petit chevalier, persuadé qu’il est en sécurité, protégé par le mur.

Ce mur le protège, pense-t-il, d’un grand méchant ogre mangeur d’enfants et d’animaux sauvages féroces.

Jusqu’à ce que les choses ne tournent pas comme prévu. Et si le bon côté du livre n’était pas le paradis qu’il croyait?

Un livre plein d’humour (comme toujours avec Jon Agee) sur les a priori et notre manière de percevoir l’inconnu et les autres, pour faire comprendre aux enfants que ce qu’ils croient dur comme fer n’est pas toujours la vérité et que l’ouverture d’esprit est toujours de mise !

Pour les 3-6 ans.

Existe également en version française sous le titre : Le bon côte du mur. Pour voir l’article et les images de la version française, c’est par là.

Jon Agee
Scallywag, Album, Février 2019
Hardcover : £12.99

Paperback : £7.99

Le bon côté du mur

Au milieu de ce livre, il y a un mur.

Il sépare le bon côté du livre du mauvais côté du livre.

D’un côté se trouve un petit chevalier, persuadé qu’il est en sécurité, protégé par le mur.

Ce mur le protège, pense-t-il, d’un grand méchant ogre mangeur d’enfants et d’animaux sauvages féroces.

Jusqu’à ce que les choses ne tournent pas comme prévu. Et si le bon côté du livre n’était pas le paradis qu’il croyait?

Un livre plein d’humour (comme toujours avec Jon Agee) sur les a priori et notre manière de percevoir l’inconnu et les autres, pour faire comprendre aux enfants que ce qu’ils croient dur comme fer n’est pas toujours la vérité et que l’ouverture d’esprit est toujours de mise !

Pour les 3-6 ans.

Existe également en version anglaise sous le titre : The wall in the middle of the book. Pour voir les infos sur cette version, c’est par là.

Jon Agee
Gallimard Jeunesse, Album, Mai 2019
14€

Wake up do, Lydia Lou !

Lydia Lou dort à poings fermés.

Un fantôme rentre par la fenêtre et voudrait bien qu’elle se réveille pour lui faire peur. Mais rien à faire, la petite fille ne se réveille pas. Il demande alors de l’aide au chaton, à la vache, au hibou, au bébé et au coq. Elle finira par se réveiller pour une tout autre raison !

Un livre avec beaucoup de répétitions, comme les petits aiment à cet âge.

On en profitera pour apprendre quelques animaux et leurs cris en Anglais (car le coq ne fait pas cocorico en Anglais…).

Un album plein de douceur par Julia Donaldson qui n’est autre que l’auteur du Gruffalo, livre au succès international.

Pour les 3-5 ans


Julia Donaldson / Karen George

Album souple, MacMillan, 2013
£6.99