7-9 ans, BD 7-9 ans, Lecteurs confirmés
Laisser un commentaire

Stig et Tilde – L’île du disparu

Mon fils de 8 ans commence à vraiment apprécier les BD. Mais à part Tintin et Astérix, nous n’avons pas vraiment de BD pour enfants dans notre bibliothèque.

J’avais trouvé les illustrations de Stig et Tilde sympa : assez simples, avec des aplats de couleurs. Du texte mais pas trop (ca change des bulles bien remplies de Tintin).

Et l’histoire du premier tome m’avait parue attrayante : comme leurs parents et grands-parents avant eux, Stig et Tilde, des jumeaux de 14 ans, partent sur une île pour y survivre pendant un mois. Ce rite initiatique marque le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Mais contrairement à leurs parents qui partaient un an sur une île déserte, Stieg et Tilde ne partent qu’un mois loin de leurs parents, sur une île qui ressemble plus à une colonie de vacances, adultes en moins.

Mais après quelques péripéties, leur bateau s’échoue et les jumeaux se retrouvent sur une île inconnue. D’étranges sculptures suggèrent qu’elle n’est pas si déserte que ça… Les deux héros vont vivre chacun leur aventure et franchiront une étape importante de leur vie.

J’ai voulu lire la BD avant de la donner à mon fils. Outre les illustrations, j’ai apprécié la relation fraternelle qui évolue au fur et à mesure entre Stig et Tilde. Quelques gros mots apparaissent par ci par là (rien de bien méchant). L’histoire est un peu tirée par les cheveux avec la présence du fantôme de l’île. Et comme je n’avais pas envie d’avoir des réveils nocturnes intempestifs (rapport au fantôme), j’avoue que mon fils ne l’a finalement pas encore lue (il a arrêté de lire Harry Potter parce que ça lui faisait un peur avant de dormir). Je la lui réserve pour un peu plus tard cette année. Je me dis que ça ne fait pas plus peur qu’un méchant dans Ninjago pour finir.

Donc très honnêtement je pense que la recommandation des éditions Sarbacane « à partir de 8 ans » est plutôt bonne : l’hitoire se finit bien et les dessins un peu minimalistes font que l’histoire parait un peu irréelle. A vous de juger en fonction de votre enfant. Mais c’est une bonne BD d’aventure. Le tome 2 (cheffe de meute) est également disponible.

Stieg et Tilde T1 : l’ile du disparu
Max de Radiguès
BD, Sarbacane, 2018
13,50€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s