7-9 ans, Lecteurs confirmés
Laisser un commentaire

Comment j'ai changé ma vie.

Comme je l’ai aimé ce livre. Il n’y a aucune illustration, c’est destiné à un age où on commence à imaginer soit même les visages des personnages avec les descriptions qui nous en sont faites, je dirais vers 8 ans mais tout dépend de votre enfant, si il se sent prêt à lire sans image…

Anton vit chez sa Mamie, sa Maman n’a pas vraiment le temps de s’occuper de lui, il semble heureux avec cette Mamie un peu secrète. Le problème c’est que Anton a envie de changer d’école parce que Thierry, son prof de CM1 qui avait l’air très sympa, l’a ridiculisé devant ses copains et il va garder la classe pour l’année suivante.
Mais Mamie… Mamie, comment lui demander de changer d’école alors qu’elle fait déjà de son mieux à 72 ans pour gérer le quotidien d’un enfant.

Alors Anton, devient un élève très moyen, il arrête de lire, il est complètement démotivé, les moqueries incessantes de Thierry sont de plus en plus insupportables, il faut que ça change! il faut trouver une solution…

En face de l’école, il y a un grand bâtiment de verre que Anton n’avait jamais remarqué, on dirait une école; il s’approche et lit « CNP, Conservatoire National de Paris », un endroit où on pratique une activité, ce n’est pas pour Anton qui passe déjà ses journées à apprendre des trucs à l’école.

Sauf que devant cette école, il va faire une rencontre, une rencontre déroutante, une rencontre avec une professeure de musique qui va « l’auditionner » sur le trottoir.

Il suffit parfois d’une simple rencontre pour changer le cours de notre vie, ce livre n’est ni triste, ni gai. C’est une page importante de la vie d’un enfant qui va découvrir la musique et grace à elle faire changer son destin, ouvrir ses horizons. Même à 10 ans, la vie peut changer.

Et comme m’a dit la libraire qui m’a vendu ce livre, Agnès Desarthe, c’est une valeur sure en Littérature (entre autre, Jeunesse). A la maison, pour les plus petits, nous avons aussi « Petit Prince Pouf  » que nous aimons beaucoup. Et aussi « L’impossible Madame Bébé » que nous vous avions présenté en Aout.

Agnès Desarthe/ Anaïs Vaugelade
L’école des loisirs, Collection Neuf poche, 95 pages, 2004 (première édition), Mai 2019
5,80€

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s