5-7 ans, 7-9 ans
1 commentaire

L'extraordinaire voyage du chat de Mossoul raconté par lui-même

L’exil est un sujet tristement d’actualité depuis si longtemps… Il me semblait important d’en parler à mes enfants mais j’avoue que je ne savais pas vraiment par quel bout prendre cette discussion. Que dire ? Qu’omettre ? Une fois encore, un livre m’a sorti de mon embarras… Et quel livre ! Une merveille que je me fais une joie de partager avec vous, espérant qu’elle vous touchera autant qu’il m’a touché !

La quatrième de couverture ne pourrait mieux présenter le sujet. Donc la voilà :

Il était une fois un chat extraordinaire, et ce chat, c’est moi!
Je vivais à Mossoul chez ma maîtresse, Samarkand, et je ronronnais à longueur de journée : le chat le plus heureux du monde! Mais un jour, les hommes en noir ont envahi la ville. Nous nous sommes enfuis, nous avons traversé des frontières et moi, pour la première fois, j’ai vu la neige et la mer. Oui mais voilà : je me suis perdu! Et bien croyez-moi ou pas: c’est très loin tout au nord que j’ai retrouvé ma famille. De l’Irak à la Norvège, ça en fait un bout de chemin, mais c’est ce qui s’est vraiment passé! Et moi je suis toujours le chat le plus heureux du monde!

Ce livre est merveilleux. Bien qu’il relate une histoire difficile, le fait que ce soit un chat qui la raconte de son point de vue la rend finalement assez douce – surtout qu’elle finit bien pour tout le monde.

Bien évidemment, on ne s’appesantit pas sur la misère des camps de réfugiés ni sur la dureté de ce périple. Cela reste un livre pour enfant.

Mais cet ouvrage nous permet d’aborder les thème de l’exil, de la fuite, de l’amour, de la famille, de l’abandon de ses biens et de son pays, de la découverte et de l’adaptation à une vie nouvelle, du courage, tout simplement.

L’album ne compte « que » 28 pages, mais elles sont riches en texte. Les illustrations à la fois douces et puissantes de Sandrine Thommen sont très présentes, illustrent parfaitement le récit et adoucissent un peu le périple de cette famille en quête d’un monde meilleur. Nous avons passé beaucoup de temps à étudier la carte à la fin de l’album pour regarder le périple invraisemblable de cette maman et de ses 4 filles si courageuses (et de leur chat bien sûr!), d’Irak à la Norvège.

Cet album est un album pour les « grands ». Et même s’ils auraient pu le lire tout seul, j’ai voulu le lire à chacun de mes enfants (6 et 8 ans), séparément, pour avoir le temps de répondre à leurs questions, et pour aborder certains points plus en détails (pas forcément les mêmes pour chacun des enfants).

Ils l’ont en tous cas tous les deux beaucoup apprécié. Ils n’en croyaient pas leurs oreilles quand je leur ai dit que c’était une histoire vraie!

A partir de 6-7 ans.

Elise Fontenaille / Sandrine Thommen
Album, 28 pages, Giboulées chez Gallimard Jeunesse, Septembre 2018
13€

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s