5-7 ans, 7-10 ans
Laisser un commentaire

Les chiens Pirates

Les chapitres correspondent aux jours de la semaine, ils sont donc au nombre de sept et vous pourrez en lire un par soir, si le coeur vous en dit. Mais j’ai bien peur que les enfants ne soient pas du même avis et plutôt prêt à dévorer le livre en une soirée.

Le format de l’album est un peu particulier, déjà c’est un album pour les grands, entre l’album et la bande dessinée. Les enfants ont tout de suite été attirés: filles et garçons.

Dans le premier album: Adieu Côtelettes! Les chiens pirates n’ont plus rien a manger, il va falloir partir à l’abordage, si ils veulent avoir autre chose que des croquettes dans leurs gamelles. Un magnifique navire se pointe, dedans 3 petites filles, nullement impressionnées par ces pirates. L’une d’entre elle donne généreusement un petit gateau au chien pleurnichard…comment ces terribles pirates des mers se sont-ils transformés en gentils toutous?

Les filles vont bien s’amuser avec ces chiens pirates: bain et coiffures des toutous, course après un baton, concert les faisant hurler à la mort. Quand le week-end arriva, il n’y a même plus une croquette à manger, la faim les tiraillait Marre, marre, il faut leur faire peur, mais une fois de plus, les chiens succombèrent sous les gargouillis des filles et n’exigèrent aucune nourriture. Le dimanche, les chiens exténués échouèrent sur une plage, prêts à succomber à la famine.

Dans le deuxième album: Prisonniers des glaces! Revoilà les chiens pirates dans une nouvelle aventure. A l’auberge du Sanglier qui Fume, les chiens pirates rencontrent un pingouin, il n’a pas d’argent mais est prêt à jouer une carte qui montre la route vers les pays des glaces. Ces gros gourmands ont peut être mal compris la signification du mot « glace ». En cours de route, les chiens pirates vont rencontrer des navires à qui ils vont « dérober » des butins, un peu inattendus et peu utiles à première vue. Arrivée au pays des glaces, c’est la grosse déception, mais peut être que les trésorss réunis au cours de l’aventure trouveront-ils enfin une utilité à l’arrivée?

Je ne sais pas pourquoi, j’ai un peu trainé pour les lire, mais je n’ai vraiment pas été déçue, j’ai trouvé que ces deux albums étaient très amusants, avec, pour ma part, une petite préférence pour le premier.

Clémentine Mélois/ Rudy Spiessert
L’école des Loisirs, Album, 80 et 72 pages, 2019 et 2020
13,50€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s