5-7 ans, 7-10 ans
Laisser un commentaire

Le jour où je suis devenue plus méchante que le loup

La rentrée approche…les enfants sont souvent impatients de découvrir leur nouveau/ nouvelle maitre ou maitresse, de retrouver leurs copains. Mais c’est aussi parfois source d’appréhension pour certains qui se sentent plus à l’aise dans leur foyer.

En tous les cas, c’est un moment rempli d’émotions pour les parents et les enfants. Et même si le harcèlement scolaire existe depuis toujours, même si on ne le nommait pas ainsi; il semblerait qu’il soit de plus en plus fréquent et que certains enfants sont très fortement impactés par le comportement d’autres, parfois même jusqu’à l’irréparable. Les réseaux sociaux aidant à la propagation des mauvais comportements de certains, leaders ou suiveurs: nous sommes tous coupables.
Bref, nous le savons tous, ce n’est pas un sujet à prendre à la légère et c’est pour cette raison que nous avons choisi un album sur ce sujet pour la rentrée. On rappelle aux siens quelques règles importantes pour l’école, pour soi-même ou pour les copains.

Faire de la prévention, être vigilant, attentifs aux autres, c’est notre devoir à tous: parents et enfants d’aider nos enfants à vivre dans un environnement bienveillant.

Voici un album pour les petits qui pourra guider une discussion, l’éditeur indique à partir de 7 ans, je pense que même plus tôt, on peut lire ce livre avec son enfant; il est très facile à comprendre, et même si à 5 ans, on a pas encore forcément entendu le mot « harcèlement », on est tout à fait capable de comprendre que certains enfants n’ont pas le bon comportement.

Les enfants ont souvent peur du loup, et le loup dans cette histoire, c’est Agnès, elle se déplace en meute à l’école.

La victime est le narrateur de l’histoire, c’est Charlotte, un petite fille comme les autres. Elle nous explique de quelle façon elle s’est fait piéger, en pensant être son amie, elle ne s’est pas méfié de cette fille dont les paroles tout d’abord mielleuses sont devenues de plus en plus violentes.

Elle a choisi le repli, elle essayait de se cacher, de l’éviter, mais toujours le loup la retrouvait et l’insultait. Jusqu’à ce que le quotidien soit complètement chamboulé et que la peur lui colle au ventre. Sa peur, elle s’est matérialisée par une petit boule à l’intérieur qui l’empêche de vivre sa vie d’enfant normalement.

Les parents s’inquiète, est-elle malade? Charlotte ne va pas bien, elle a peur des moqueries mais elle voudrait aussi être intégrée, avoir de super copines, alors elle aussi pour se défendre en a attaqué un autre. Voici comment Charlotte est devenue plus méchante que le loup.
Dans les illustrations, elle a maintenant des oreilles pointues et des crocs, comme le reste de la bande, c’est très explicite, c’est pour cette raison que je pense que les petits peuvent comprendre.


Maintenant, la fameuse boule n’est plus dans le ventre, elle s’est déplacée, Charlotte réalise ce qu’elle a fait à ce pauvre Siméon, il était mort de peur tout comme elle, il faut briser ce cercle vicieux. Et au coucher, dans les bras de sa Maman, Charlotte explose, la boule se vide, une longue discussion s’en suit avec sa Maman. Charlotte ne veut plus être amie avec le loup, Charlotte n’a plus peur du loup.

Alors évidemment, ce n’est pas toujours aussi simple de dénouer une situation de harcèlement, mais je trouve cette histoire rassurante. Savoir qu’on peut trouver secours auprès d’un adulte, d’un autre enfant, ça fait du bien.

Amélie Javaux/ Annick Masson
Mijade, Album, Juin 2021
12€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s